Taxe Tobin : le plus populaire des impôts

J’ai l’impression que cette idée de taxer les transactions financières est plus populiste qu’autre chose.
Elle devient le symbole de la lutte contre le monde de la finance et de l’argent facile !

La taxe Tobin

© Michel Gangne / AFP

 

Elle ne fera que mettre au chômage quelques informaticiens, mathématiciens et fournisseurs de réseaux ultra haut débit.
Dans le fond, le marché n’en a que faire de la vitesse et de la fréquence des « trades ». Si cette taxe devait voir le jour, les investisseurs se contenteront d’investir sur des durées plus en rapport avec les capacités cognitives du cerveau humain.
Le marché existe selon les conditions qu’il rencontre.
C’est un concept et non une personne dotée d’une capacité éthique ou d’une conviction politique
… à l’opposé de l’investisseur.

Par contre, le risque est de freiner les arbitrages et de « viscoser » le marché qui deviendrait beaucoup moins « liquide ».

(lire la suite…)


« Financer l’économie réelle » : une arnaque intellectuelle !

S’il existe une économie réelle, c’est qu’à l’opposé, il existe une économie virtuelle.

DgMonnaie

Photo : FamZoo Staff / CC BY-SA 2.0


Un truc qu’on ne voit pas, mais qui est bien présent partout !
Une glue qui s’infiltre partout et, pire, qui dirigerait secrètement notre monde !?
En quelque sorte un complot organisé par des forces obscures qui règnent sans partage.
Si à ce stade de la lecture vous ne faîtes pas encore de cauchemars, c’est que vous faites partie de ces envahisseurs de la finance !?

(lire la suite…)


Le showrooming pour mon épargne

D’abord, qu’est-ce que le showrooming ?

C’est la pratique qui consiste à se rendre dans les magasins afin d’évaluer physiquement les produits qu’on achètera ensuite moins cher en ligne. (lire la suite…)


Chypre : un bras de fer qui va laisser des traces

Mais que s’est-il donc passé à Chypre pour en arriver à spolier la propriété privée ? (lire la suite…)


  • Avant-propos

    Les articles de ce blog d'opinion personnelle et de libre réflexion n'engagent que leurs auteurs, et ne comportent aucun contenu publi-rédactionnel.
  • S’abonner

    flux rss