Pourquoi les crises ?

On sait à peu près ce qu’est un crash financier : une bulle qui éclate.

La bulle se forme à partir de la conviction partagée par la majorité, que demain un certain actif financier aura plus de valeur qu’aujourd’hui,

  • parce qu’il va accélérer sa croissance (comme internet en 2000),
  • parce qu’il va rapporter de plus en plus (comme l’immobilier de bureau en 1992),
  • parce qu’on va en manquer (comme l’énergie en 2008).

Et quand l’idée devient trop forte, la machine s’emballe, l’offre et la demande agissant, les prix s’envolent. Jusqu’au jour où on se rend compte qu’on paye cet actif trop cher, pour une idée qui ne se réalise pas si vite. Et là très rapidement l’idée contraire prend le dessus, plus personne ne veut de l’actif en question, ce qui fait éclater la bulle.

Ceci est le scenario du crash, mais pas sa cause. Et en connaître la cause serait très précieux. (lire la suite…)


Lundi 10 mai 2010, 09h00 : fin des trente glorieuses

Ce lundi là, après une semaine de dégringolade, les marchés rebondissent violemment, +10% en moyenne, à l’annonce du sauvetage de la Grèce et par la même occasion de l’Euro, avec 750 md€ qui sortent du chapeau !

Quel rapport avec les trente glorieuses, dont on situerait la fin plutôt vers 1979 ?

(lire la suite…)


Épidémie

Voici les niveaux d’exposition directe aux dettes des PIGS des systèmes financiers des nations suivantes (hors éventuelles couvertures) :
– Grèce = 0,2%
– Italie = 1,93%
– Espagne = 3,65%
(lire la suite…)


Révision prochaine des valeurs locatives

Révision prochaine des valeurs locatives des locaux commerciaux et d’habitation :

Question à l’Assemblée Nationale

(lire la suite…)


  • Avant-propos

    Les articles de ce blog d'opinion personnelle et de libre réflexion n'engagent que leurs auteurs, et ne comportent aucun contenu publi-rédactionnel.
  • S’abonner

    flux rss