Les mAAAnipulations

À votre avis, pourquoi la rumeur de perte du tripe A français a-t-elle filtré tout l’après-midi ?

Pourquoi n’a t-on pas laissé Standard & Poor’s l’annoncer normalement après la fermeture des marchés ?
Ce que l’agence de notation vient de faire officiellement à 22H39.

Pourquoi l’AFP et ses relais nous ont-ils, tout l’après-midi, abondamment noyé de bons sentiments sur l’anticipation de cette dégradation par les marchés ?

Pourquoi, le CAC 40 finit-il la journée à -0,11%, alors que l’Europe finit plus bas, à -0,33% ?

(lire la suite…)


Pourquoi l’immobilier résiste ?

Pour ceux qui n’auraient pas trop suivi la situation :

l’immobilier français forme une bulle spéculative.

Oui, j’ai osé l’écrire !

En effet dans notre pays, la pierre est un actif dont les rendements sont dé-corrélés des prix d’acquisition.

En clair, la pierre ne rapporte plus assez pour justifier son prix.

C’est la définition même de la bulle spéculative.

Et ça ne date pas d’hier.

On est sorti du tunnel de Friggit il y a déjà 8 ans. C’est dans ce tunnel qu’étaient enfermés le ratio prix de l’immobilier sur revenus des ménages.

(lire la suite…)


Couvrir son portefeuille de fonds ou d’UC

Concernant nos patrimoines et nos épargnes, la sécurité est un besoin essentiel.

Et cet impératif fait immédiatement penser à investir dans l’or, l’immobilier, les obligations, le monétaire…

Mais est-il vraiment sûr de posséder des actifs dont la valeur a flambé depuis une décennie (l’or et la pierre) ?

De même, peut-on encore considérer les obligations émises par les états comme sûres ? Et d’ailleurs, que penser des placements monétaires qui en regorgent ?

Pour ma part, je ne connais qu’un seul moyen de bien sécuriser : diversifier.

Comme nous le rappelle le meilleur adage de la finance : « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » ! Vous connaissez déjà la diversification des investissements et placements.

Mais connaissez-vous la diversification des stratégies ? (lire la suite…)


Une économie qui ne s’endette pas suffisamment, c’est une économie qui ne croit pas en l’avenir

Non, ces mots ne sont pas tirés d’un discours de Papandréou ou Karamanlis.
Ils sont extraits de la proposition n°8 du programme du candidat Nicolas Sarkozy à l’élection de 2007 : (lire la suite…)


  • Avant-propos

    Les articles de ce blog d'opinion personnelle et de libre réflexion n'engagent que leurs auteurs, et ne comportent aucun contenu publi-rédactionnel.
  • S’abonner

    flux rss